Actions

Actions

L’ANB a prévu 3 grande actions avec quelques ‘sub-actions’ dans le project VEDETTE:

Sauvons le Sahara de La Panne: restauration de la dynamique éolienne


Le paysage de la réserve naturelle "Le Westhoek" à La Panne a été caractérisé jusqu'au dernier tournant du siècle par une grande paysage dunaire mobile. Les dunes mobiles "blanches" (type d'habitat européen 2120) forment la matrice du paysage à partir de laquelle, entre autres, des dunes paraboliques et des pannes dunaires se forment. De plus, la dynamique éolienne provoque un afflux de calcium des couches supérieures du sol. Une teneur élevée en calcium est nécessaire pour les variantes du type d'habitat «2130 dunes grises», «2160 dunes avec Hippophaës rhamnoides» et «2190 pannes humides

Avant le dernier tournant du siècle, le Sahara était une vaste plaine ouverte avec des dunes mobiles.

En raison de l'augmentation des dépôts atmosphériques d'azote (pollution atmosphérique) et du changement climatique (hivers plus doux et des précipitations plus fortes), les dunes blanches sont de plus en plus envahis de l’oyat et l'argousier, quelle qu’en soit la cause que la dynamique éolienne s’est arrêtée.

Pour y remédier, le plan de gestion de la réserve naturelle "Le Westhoek" prévoit la restauration locale de cette dynamique en enlevant les couches de végétation et d'humus. Les travaux sont prévus en 2019 et 2020.

L'Agence Nature et Forêts utilise diverses techniques et matériaux pour cela. La végétation envahie est enlevée et la couche d'humus est excavée. Afin de préserver le sable fin présent, la végétation enlevée est tamisée. Dans les années suivantes, le suivi nécessaire est assuré pour que la dynamique éolienne puisse commencer. Cela crée un habitat pour de nombreuses plantes, animaux et champignons spécialisés.

L’hélianthème commun – Marc Leten / Cicindèle hybride – Reinhardt Strubbe / Melanoleuca à lames cendrées – Jacky Launoy


Les dunes Simli: restauration d’une panne humide

Les dunes Simli à Nieuport est un domaine naturel de 30 hectares récemment acquis. Ici un complex sportif d’environ 1 hectare avec des courts de tennis et un mini-golf est construit dans les années 1960 et 1970 par des propriétaires privés. Cette action comprend l’enlèvement des installations sportives et le re-profilage de l’ancien terrain de sport à une panne humide et une dune (type habitat 2190 pannes humide, 2120 dunes blanches). L’accueil du public sera assuré par le placement des panneaux d’information aux 6 entrées du domaine naturel expliquant le paysage des dunes, la faune et la flore, le plan d’acces et une carte des sentiers de randonnée qui se connectent avec  le sentier pédestre «  Groenendijk » et la mise en place d’une plateforme panoramique.

 

Le Perroquet

Cette action comprend une étude conceptuelle sur le développement d'un point d’accueil (interactif) à hauteur de l'ancien café "Le Perroquet" à La Panne. Ce café est situé près de la frontière franco-belge, le long d'un itinéraire de randonnée allant de la plage de la mer du Nord à Les Moëres. Le point d’accueil devrait servir comme point de départ pour l'expérience de la nature dans le complexe de dunes transfrontalières "Le Westhoek (Belgique) - Cabour (Belgique) - Dune fossile de Ghyvelde (France) - Dune du Perroquet (France).